samedi 9 août 2014

Sa 12/07 et Di 13/07 : premier week-end


Samedi 12 juillet 2014

Vue sur les télécabines de Grenoble, sur l'Isère

Après le jeu de cartes nocturne, une grasse matinée s'imposait. C'est donc tout naturellement que je me suis réveillée à 11h40. Il y avait aussi toute la fatigue de la semaine à rattraper ! Les autres étudiants avaient prévu de faire un tour de la ville en touristes (et un peu de shopping en prévision du hike du lendemain) ce jour là. Mais le temps de me réveiller, de prendre une douche et de faire la vaisselle, j'ai émergé à 15h seulement de l'appartement.




Première mission de la journée (après le réveil réussi) : trouver des cartes postales ! J'avais en effet toute une liste de personnes auxquelles en envoyer. Je me suis dirigée directement vers la gare, me disant que je trouverai certainement des cartes postales là-bas. En effet, j'en ai trouvées dans un Relay, et des jolies en plus ! J'en ai acheté 10 ... pour la première fournée (d'ailleurs j'espère que vous les avez bien tous reçues ...).


Jardins de ville, au pied des télécabines


Puis, en allant faire les courses au petit Spar près de la gare, je suis tombée sur les étudiants touristes qui finissaient leurs propres courses. Ils m'ont même attendu le temps que je fasse les miennes (j'y ai d'ailleurs acquis un poireau étonnamment long ... blagues tendancieuses en approche). Nous sommes alors retournés à la résidence tous ensemble. Ils avaient également fait du shopping dans un décathlon en prévision du hike du lendemain.



De retour à la résidence, nous avons malheureusement appris que le hike était annulé pour cause de météo incertaine. Les organisateurs préféraient en effet reporter le hike à un autre week-end plutôt que de prendre le risque d'être trempés au sommet. Nous nous sommes alors consolés avec un gouter copieux, partagé avec Alberto, Marti et Petra, chacun amenant une partie de ses victuailles. Le gouter s'en ensuite prolongé en partie de cartes, d'abord le Valet noir, ensuite une sorte de Bataille corse. Mes phalanges endolories s'en souviennent. Puis chacun est rentré chez lui pour souper et Valoune est allée dormir très tôt pour récupérer de toute sa fatigue accumulée (et se recaler sur un cycle de sommeil normal).

Dimanche 13 juillet 2014

Sur la place du marché

Le hike était annulé pour cause météo hasardeuse. Mais à Grenoble, il n'a pas plu. Ce n'est certainement pas le même climat entre Grenoble (200m d'altitude) et le lieu de la randonnée (1700m d'altitude). Toujours est-il que nous avons décidé de ne pas rester inactifs. Personnellement, je n'avais pas encore découvert le centre-ville, et certains des autres étudiants souhaitaient y retourner pour prendre plus de photos. Une petite balade dans le centre historique de Grenoble s'imposait donc !


On a surtout marché sans objectif particulier dans la zone, à moitié perdus la plupart du temps, et bavardant à propos de choses et d'autres. J'ai quand même eu l'occasion de prendre quelques photos mais je n'ai pas pu reprendre tout le centre historique de Grenoble avec moi. Durant le temps de midi, nous nous sommes arrêtés à la place Verdun pour pique-niquer et manger nos sandwiches. Puis on est rentré tranquillement à la résidence, pas pressés, avec une ambiance de vacances dans l'air. De retour à la résidence, mon mode repos était toujours activé, j'ai donc décidé de faire une petite sieste.
Puis, à l'heure du souper, on a lancé une activité récurrente avec un groupe de 5-6 personnes. J'avais un peu trop d'ingrédients pour faire une sauce spaghetti pour moi toute seule, alors j'ai invité d'autres étudiants à amener leurs pâtes pour partager la sauce.

Une rue ...

J'ai cuisiné une sauce avec un peu tout ce qui me passait sous la main : champignons, oignons, dés de jambon, crème, sauce tomate, fromage râpé, ... C'était délicieux, on en a eu pour 5 personnes, et suffisamment pour que chacun se serve deux fois. J'en ai même gardé au frigo pour le lendemain. Après ça, les soirs suivants, les autres membres du groupe de 5-6 personnes se sont relayés pour cuisiner quelque chose pour nous tous, de préférence typique de leur pays d'origine. Pour ma part, j'étais très limitée à cause de l'impossibilité de trouver du sirop de Liège dans le coin ...

Pour terminer la journée, on s'est organisé via notre groupe facebook pour aller boire un verre en ville avec qui voulait. C'était l'occasion de découvrir Grenoble by night. On était une petite dizaine, à suivre Jutta qui avait déjà fait du repérage.

Place Verdun, pour le pique-nique

On a fini par atterrir dans un bar très prometteur. La carte était entièrement (ou presque) composée de bières belges : Rochefort, Kriek, Kastel, Chimay, Leffe, Duvel, Cuvée des Trolls, Karmeliet, Chouffe, et j'en oublie plein... De quoi être fière de son pays ! :D Ils ont donc réussi à me faire atterrir dans le seul bar belge de Grenoble, qui organisait même une soirée spéciale pour le 21 juillet ! Soirée à base de Duvel et de cadeaux à gagner. Par contre, vous me connaissez, je ne bois pas d'alcool et me suis donc rabattue sur un diabolo grenadine.

Puis nous avons joué à "Never have I ever", version anglaise de "Jamais j'ai jamais". Ce qui a rendu la soirée très drôle au fil des compléments d'information donnés par les différents "coupables". ;)

Une petite dernière de la Place Verdun pour la route

[Toutes les photos sont extraites de la carte mémoire de mon Coolpix P7000]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire